La cigarette électronique peut être bonne pour les personnes ayant des problèmes de santé mentale

Les personnes ayant des problèmes psychiatriques sont très susceptibles de dépendre du tabac. La nicotine est utilisée pour traiter les problèmes de santé mentale et des études ont démontré qu’elle calme les symptômes de divers troubles, dont le trouble déficitaire de l’attention, la dépression et la schizophrénie. La nicotine fusionne avec les récepteurs de la nicotine, qui activent la libération de divers neurotransmetteurs, dont la sérotonine et la dopamine, tous deux associés à des effets secondaires positifs, comme l’euphorie et l’excitation.

Si la dépendance créée par le tabac est très difficile à surmonter, les personnes ayant des problèmes de santé mentale ont plus de difficultés que la normale. Environ 90 % des schizophrènes sont des fumeurs et le pourcentage de ceux qui souffrent de troubles bipolaires et paniques, de dépression, d’anxiété et de stress post-traumatique qui sont fumeurs est élevé. Une étude menée par le Center for Disease Prevention and Control aux États-Unis a révélé que les personnes ayant des problèmes de santé mentale représentent 31 % des cigarettes fumées dans le pays.

Considérant que la nicotine peut soulager les symptômes des troubles mentaux, il ne faut pas oublier que la cigarette peut mettre fin à la vie de tout fumeur. Un rapport de la National Association of State Mental Health Program Directors a montré que les patients des hôpitaux psychiatriques meurent en moyenne 25 ans plus tôt que la population générale. De nombreux facteurs contribuent à cette différence, mais les maladies causées par le tabagisme traditionnel peuvent en faire partie.

Avec toutes ces informations, la cigarette électronique serait le produit idéal pour la solution à ce problème. Étant donné l’absence de tabac et de combustion, il est dépourvu des agents cancérigènes que contient le tabac.

Une étude réalisée en 2013 par l’Université de Catane en Italie l’a mis en pratique. Elle a montré que les cigarettes électroniques peuvent réduire la consommation standard des personnes atteintes de schizophrénie sans avoir d’effets néfastes sur leurs symptômes schizophréniques – ce qui signifie que les e-cigarettes peuvent être tout aussi efficaces que les cigarettes de tabac pour réduire les symptômes de la schizophrénie.